Actualités
{"effect":"fade","fontstyle":"normal","autoplay":"true","timer":4000}

Biographie de l'équipe rectorale

de l'Université d'Abomey-Calavi

Biographie sommaire du Recteur

Professeur Maxime Da-CRUZ

Il est titulaire d’un Ph.D de Linguistique obtenu en décembre 1993 à l’Université du Québec à Montréal (CANADA). Le Professeur Maxime da CRUZ a participé à différents stages et séminaires dans divers domaines dont notamment la pédagogie universitaire, la problématique du VIH/SIDA dans l’enseignement supérieur, l’élaboration de projets de recherche, la terminologie, la politique et la recherche linguistiques, l’alphabétisation et l’éducation des adultes, etc.

Maxime da-CRUZ, avant d’être élu Recteur de l’UAC en novembre 2017, a été 1er Vice-Recteur Chargé des Affaires Académiques et de la Recherche Universitaire de 2012 à 2017.

Il a été également:

  • Plusieurs fois Chef par intérim du Département des Sciences du Langage et de la Communication de l’Université d’Abomey-Calavi ;
  • Chef du Centre National de Linguistique Appliquée du 31 mars 2003 au 6 février 2012.
  • Chef Adjoint du Département des Sciences du Langage et de la Communication de l’Université d’Abomey-Calavi, chargé des Affaires Académiques d’avril 1996 à février 2000.
  • Directeur de Publication de LANGAGE & DEVENIR, la Revue du Centre National de Linguistique Appliquée du 31 mars 2003 au 6 février 2012 ;

Il a Participé à plusieurs manifestations de hautes portées scientifiques. Il s’agit entre autres de la :

  • Participation à la Réunion de Planification des Activités Principales des Universités de l’Espace UEMOA pour 2012-2013 organisée au siège de l’UNESCO, 1, rue Miollis, 75015 Paris (France), du 04 au 06 juillet 2012  dans le cadre du Projet d’appui au Développement des TIC pour renforcer les Capacités de Mise en Œuvre de la Réforme LMD dans les Institutions d’Enseignement supérieur des pays membres de l’UEMOA;
  • Participation à l’Atelier régional d’harmonisation des filières prioritaires dans l’Enseignement supérieur organisé par la Chaire UNESCO de Développement curriculaire de l’Université du Québec à Montréal du 23 au 27 avril 2012 à l’UQÀM (Québec/Canada) ;
  • Participation à la troisième Conférence LINGUAPAX-AFRIKA à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal) les 2 et 3 mars 2011 ; une communication y a été présentée sur ’’L’introduction des langues nationales dans l’éducation scolaire en Afrique, un défi de taille et des résistances : le cas du Bénin’’ ; cette étude réalisée en collaboration avec Yvonne da SILVEIRA, professeure-chercheure de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (Canada) constitue un chapitre de l’ouvrage collectif ‘’Les langues vernaculaires et l’enseignement bilingue : objectifs, méthodes et réalités’’ co-dirigé par les professeurs Louis-Jacques DORAIS de l’Université Laval (Québec/Canada) et Abdallah El MOUNTASSIR de l’Université d’Agadir (Maroc)’’ ;
  • Participation au Colloque national «Indépendance du Bénin, cinquante ans après : bilan et perspectives » organisé au campus du Champ de foire – Cotonou de l’Université d’Abomey-Calavi par le Comité National Scientifique de Commémoration des cinquante ans d’indépendance du Bénin du 2 au 5 février 2011 ;
  • Participation au Séminaire/Atelier international organisé à l’Université de Koudougou (Burkina Faso) les 11 et 12 janvier 2011, par l’Association Francophone d’Education Comparée, l’Organisation Internationale de la Francophonie et l’Université de Koudougou sur le thème ‘’Cinquante ans d’éducation en Afrique francophone : problématique du partenariat langues nationales – langue française dans l’enseignement’’ ;
  • Participation aux Journées d’Etudes sur ‘’Quelques Défis du Système Educatif National’’ organisées par Le Conseil National de l’Education à Cotonou du 2 au 4 novembre 2010. Une communication y a été présentée sur ’’Le Centre National de Linguistique Appliquée : bilan et perspectives ;
  • Participation à la deuxième Conférence LINGUAPAX-AFRIKA à Addis-Abeba (Ethiopie) les 3 et 4 mars 2008 ; une communication y a été présentée sur ’’Les langues transfrontalières du Bénin’’ ;
  • Participation au Séminaire International de Formation à l’Intercompréhension à l’Université Gaston Berger de Saint Louis (Sénégal) du 11 au 14 novembre 2008 sur le thème ‘’l’intercompréhension : un outil pour le plurilinguisme’’ ;
  • Participation au Séminaire interuniversitaire sur le LMD (Enseigner autrement) organisé par le Réseau pour l’Excellence de l’Enseignement Supérieur en Afrique de l’Ouest (REESAO) au Champ de Foire de l’UAC à Cotonou (Bénin) les 7 et 8 septembre 2006. Une communication y a été présentée sur les ‘’Besoins en ressources humaines dans le système LMD’’;
  • Participation au Colloque Régional sur « Politiques Nationales : Le rôle des langues transfrontalières et la place des langues de moindre diffusion en Afrique de l’Ouest » organisé par l’ACALAN (Académie Africaine des Langues, l) avec le soutien de l’UNESCO, de l’OIF, de la Coopération Suisse et du Gouvernement du Mali (16 – 18 mai 2006 à Bamako (Mali));
  • Participation à la Conférence Internationale sur  »Intégration de l’Education et Formation en VIH/SIDA dans l’Environnement Universitaire » organisée du 15 septembre au 24 octobre 2003 à Ouagadougou (Burkina-Faso) par le Regional Project on HIV and Development du Programme des Nations Unies pour le Développement;
  • Participation à la Semaine Internationale des Apprenants Adultes 2004 – L’Alphabétisation et l’Education des Adultes pour la Démocratie et la Citoyenneté organisée du 6 au 11 septembre 2004 à Cape Town (Afrique du Sud) par l’UNESCO, l’Institut de l’UNESCO pour l’Education (IUE), The Adult Learning Network (ALN), le Département de l’Education d’Afrique du Sud;
  • Participation au 4ème Congrès Mondial de Linguistique Africaine organisé du 17 au 22 juin 2003 à Rutgers University dans le New Jersey (USA);
  • Participation aux travaux du groupe de recherches sur la Genèse du Créole Haïtien de l’Université du Québec à Montréal (Canada) de septembre 1990 à mai 1994; Dans ce cadre, participation à divers congrès dans différents pays.

Le Recteur Maxime da CRUZ est le Directeur scientifique du Laboratoire Ablɔɖe, et membre du Laboratoire GBE International. Avec plus d’une cinquantaine de publications scientifiques, le Professeur Maxime da CRUZ est Chevalier de l’Ordre International des Palmes Académiques du CAMES (2016) ; (cf Brevet établi à Ouagadougou le 5 juillet 2017 et remis à Cotonou le 19 juillet 2017 ; Chevalier de l’Ordre National du Bénin (2012) ; Officier des Palmes Académiques du Togo (février 2014) et Excellence in Business Leadership, awarded by US–World Confederation of Business, Category Higher Education décerné à Venise en Italie le 26 avril 2014.

En bon linguiste, il parle, comprend, écrit et lit très bien le français, l’anglais et les langues africaines telles que le fɔngbè, le gungbè, le gɛngbè et le xwlàgbè.

Biographie sommaire du 1er Vice-recteur

Professeur Djimon Marcel ZANNOU

Médecin interniste, Djimon Marcel ZANNOU est Professeur Titulaire des Universités du CAMES et Enseignant à la Faculté des Sciences de la Santé (FSS) de Cotonou. Les nombreuses formations suivies sur plusieurs thématiques en rapport avec la médecine, au Bénin, au Togo, au Sénégal, en Ouganda, en France et au Canada lui ont données les armes pour être compétent dans les domaines de la Formation professionnelle en sciences de la santé, de la Recherche en santé et des soins médicaux spécialisés comme la prise en charge des grands syndromes de la médecine interne, la prise en charge de l’infection à VIH et les soins palliatifs. Il est également compétent dans la gestion des programmes de l’infection à VIH.

Au titre des fonctions universitaires, il a été Chef Adjoint du Département de médecine et Spécialités Médicales à la Faculté des Sciences de la Santé, Directeur Adjoint de l’Institut Médico Sanitaire (INMeS) chargé de l’Ecole Supérieure des Infirmiers et Infirmières d’Etat.

Quant aux fonctions hospitalières, le Professeur Djimon Marcel ZANNOU a été de 1992 à 1999, Médecin chef dans le service de médecine interne au CHD-Borgou à Parakou. Il est actuellement Médecin Interniste, praticien hospitalier dans le service de médecine interne au CNHU-HKM de Cotonou, Responsable du Centre National de Référence pour la Recherche et la Prise en charge des personnes vivant avec le VIH au CNHU-HKM, Membre de l’équipe de l’unité de soins palliatifs au CNHU-HKM. Il a été de 2005 à 2007, Coordonnateur du Programme national de lutte contre le Sida au Ministère de la Santé et de 2015 à 2017,  Membre du Comité National de coordination des projets financés par le Fonds Mondial pour le Sida, la tuberculose et le Paludisme.

Membre influent de plusieurs groupes de recherche dans sa spécialité, il est :

  • Co-investigateur principal pour le projet régional « RAFAscreen » sur le renforcement des réponses nationales pour le dépistage et le diagnostic de la tuberculose dans deux populations à risque: les patients infectés par le VIH et les patients diabétiques au Bénin, en Guinée et au Sénégal – Financé par EXPERTISE France et OMS (2015-2017) ;
  • Responsable de l’équipe clinique dans le projet Bénino-Canadien intitulé « Étude de démonstration du traitement antirétroviral précoce et de la prophylaxie pré-exposition comme méthodes de prévention du VIH chez les travailleuses du sexe à Cotonou, Bénin (TasP/PrEP) » – Finacement Bill & Melinda Gates Foundation (2014-2017) ;
  • Investigateur principal de l’étude « Prévention du paludisme chez la femme enceinte infectée par le VIH au Bénin: essai randomisé comparant la prophylaxie par cotrimoxazole au traitement préventif intermittent par méfloquine « PACOME » en collaboration avec l’IRD ; Financé par Sidaction ;
  • Coinvestigateur dans l’équipe de recherche « International epidemiological Database to Evaluate AIDS (IeDEA), Centre Régional de l’Afrique de l’Ouest (IeDEA–West Africa) » financé par le NIH ;

Le Professeur Djimon Marcel ZANNOU est également membre de plusieurs sociétés savantes du champ de la médecine. Il a, à son actif plus d’une cinquantaine de publications scientifiques pertinentes. 

Biographie sommaire du 2ème Vice-recteur

Professeur Félicien AVLESSI

Après sa mission d’enseignement patriotique et militaire de 1982  à 1983, il s’envola en Russie (ex-Union Soviétique). Il a fait ses études à l’Université Pédagogique d’Etat de Saint-Pétersbourg et en sortit en 1995 avec le Master of Science in Chemistry et le  Doctorat (Ph.D) en Chimie. De retour au Bénin, le Docteur AVLESSI a intégré l’Université en 1995 en tant que Professeur-Assistant. Il donne des enseignements de Chimie générale, chimie organique, chimie de l’eau et chimie des substances naturelles. Il a intégré le Laboratoire d’Etude et de Recherche en Chimie Appliquée (LERCA), qui a une longue tradition  dans la valorisation des agro-ressources. Dans ce laboratoire, il  a participé aux activités de  l’Unité de Recherche sur les Extraits Végétaux et Arômes naturels (UREV) dont la thématique actuelle est la valorisation des plantes aromatiques béninoises.

Il est auteur de plus d’une cinquantaine de publications scientifiques dans des revues internationales indexées et abstractées.

Ses travaux effectués au Laboratoire d’Etude et de Recherche en Chimie Appliquée (LERCA), lui ont permis de s’inscrire sur les différentes listes du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) :

  • Liste d’Aptitude aux Fonctions de Maître-Assistant lors de la session du CAMES tenue du 20 au 28 Juillet 1998 à Abidjan (Côte d’Ivoire),
  • Liste d’Aptitude aux Fonctions de Maître de Conférences des Universités lors de la session du CAMES tenus du 13 au 20 juillet 2006, à Bangui, en République Centre Africaine (RCA).
  • Liste d’Aptitude aux Fonctions de Professeur Titulaire des Universités en Chimie suite aux résultats de la 35ème session du CAMES tenue à N’djaména au TCHAD, du 15 au 23 juillet 2013.

Outre les importantes fonctions de responsabilité occupées au Laboratoire d’Etude et de Recherche en Chimie Appliquée et dans différents Services de l’Ecole Polytechnique d’Abomey-Calavi (EPAC), il a été de 2010 à 2016, Directeur de l’EPAC et en 2017, Coordonnateur de la Formation Doctorale « CHIMIE ET APPLICATIONS » et Directeur-Adjoint de l’Ecole Doctorale « SCIENCES EXACTES ET APPLIQUEES ».

Au plan du service à la communauté internationale, il a été de 2012 à 2017, Secrétaire Général Adjoint de la Société Ouest Africaine de Chimie au Bénin et en 2017, Vice-Président de la Société Ouest Africaine de Chimie au Bénin.

Le Professeur Félicien AVLESSI est Chevalier de l’Ordre National du Benin.

Biographie sommaire du 3ème Vice-recteur

Docteur Eléonore YAYI LADEKAN (Maître de Conférence)

Enseignant Chercheur au Département de Chimie de la Faculté des Sciences et Techniques, elle est la première femme docteur en Chimie Organique au Bénin. Sa thèse de Doctorat unique, soutenue brillamment le 20 avril 1998 en cotutelle Université Blaise Pascale de Clermont Ferrand-France / Université nationale du Bénin, a porté sur la Contribution à l’étude des huiles essentielles de trois espèces du genre Ocimum du Bénin : Cas de O. basilicum, O. canum et O. gratissimum, dans la perspective de leur production.

Elle enseigne la Chimie organique ; la Chimie de l’environnement et les Méthodes chromatographiques et spectroscopiques d’analyse.

Des formations complémentaires suivies lui ont permis d’acquérir des compétences dans les domaines de la Gestion des Projets et Programmes ; du Suivi et Evaluation des Programmes ; de la Valorisation des Ressources Phytochimiques ; de la Promotion féminine et de la Pédagogie universitaire. 

Le Docteur Eléonore Chikani YAYI LADEKAN a occupé d’importantes fonctions au plan scientifique, académique, politique et associatif. On peut citer entre autres :

  • Vice Présidente Association des Femmes ès Sciences ; depuis 2010
  • Secrétaire Générale de la Société Ouest Africaine de Chimie- Bénin ; Depuis 2011
  • Membre de l’Equipe de Supervision du BAC dans les Centres de Correction et Délibération depuis 2005 ;
  • Membre du Comité de validation des programmes de Licence pour le Compte de la Faculté des Sciences et Techniques à Dassa : avril 2012 ;
  • Coordonnatrice du projet : Renforcement des Capacités et du Mécanisme de suivi et évaluation au Ministère de la Culture, de l’Alphabétisation, de l’Artisanat et du Tourisme : exercice 2012 ;
  • Conseiller technique au suivi de l’exécution des projets et programmes : 2006 à 2012
  • Directrice du Centre des Œuvres Universitaires et Sociales d’Abomey Calavi : 2012 à 2015 ;
  • Ministre des Enseignements Maternel et Primaire : 2015-2016 ;
  • Rapporteur général des 17èmes journées de la Société ouest africaine de Chimie (SOACHIM) à Dakar : du 8 au 11 Aout 2017.

Maitre de Conférences des Universités du CAMES, à son actif,  plus d’une dizaine de productions scientifiques, des étudiants de CAPES, de Master, de DEA encadrés et une thèse en co-direction soutenue entre 2012 et 2014. Elle dirige actuellement un étudiant de DEA et deux (02) thésards.

Au titre de distinctions honorifiqueselle a été, en 2000, Lauréate du Prix du Secrétaire d’Etat Belge à la Coopération au Développement ; Lauréate du Prix du Leadership Professionnel, décerné par l’ONG Nouvel Héritage à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme édition 2012.

Eléonore Chikani YAYI LADEKAN est  Commandeur de l’ordre en avril 2016.

Biographie sommaire de la Secrétaire Générale

Prisca Homagnon Sokêhoun GOGAN

Titulaire du diplôme de cycle II de l’ENAM en Administration Générale et Territoriale, Madame Prisca Homagnon Sokêhoun GOGAN est Administrateur Civil.

En qualité de Consultante junior au Cabinet d’Expertises Financières et de la Reforme Administrative du Bénin, elle a, de 2004 à 2007, participé activement aux missions de dissémination des différentes lois sur la décentralisation au profit des Autorités Préfectorales du Bénin, des élus locaux, des rois et notables et des acteurs de la chaîne budgétaire de nos Communes pour le compte du Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité et de la Décentralisation (MISD) et de la DANIDA. Elle a également contribué aux travaux d’élaboration de quelques textes et manuels de procédures très importants pour l’Administration béninoise. Le renforcement des capacités des élus locaux, la formation des agents des services de la tutelle et des  collaborateurs des élus locaux sont autant d’expériences capitalisées par Madame GOGAN. Ce qui lui a permis d’être promue de 2008 à 2016 successivement aux postes de Chargée du secrétariat permanent des structures de concertation, de coordination et de gestion de la réforme administrative et institutionnelle au Ministère de la Réforme Administrative et Institutionnelle ; de Directrice Adjointe de l’Observatoire et de la Promotion des Réformes au Ministère du Travail, de la Fonction Publique, de la Réforme Administrative et Institutionnelle, Chargée du Dialogue Social ; de Secrétaire Générale Adjointe du Ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale et de Secrétaire Générale par Intérim du Ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance locale.

Madame GOGAN est compétente dans les domaines de la gestion de l’Administration, de la consultance, de la formation, de la  gestion d’un secrétariat de direction. Elle a une grande capacité d’écoute et managériale.

Biographie sommaire de l'Agent Comptable

Oscar C. KEKEREGUE

Titulaire du diplôme du cycle II de l’ENAM en Administration Hospitalière, Universitaire et d’Intendance (AHUI), option Administration des Finances et d’un Master en Contrôle de Gestion, Audit et Finances obtenu à l’ENEAM,  Monsieur Oscar C. KEKEREGUE est Administrateur des Services Financiers.

Il a, de Septembre 2003 à Janvier 2017, occupé successivement les postes ci-après :

  • Chef d’Equipe au Cabinet d’expertise Comptable SAGEC Sarl ;
  • Comptable au Centre National des Œuvres Universitaires (CENOU) ;
  • Chef du Service du Contrôle Budgétaire au Centre des Œuvres Universitaires et Sociale (COUS) ;
  • Agent Comptable de l’Agence Bénin Presse ;
  • Agent Comptable de l’Office Béninois des Services de Volontariat des Jeunes ;
  • Agent Comptable de l’Université de Porto-Novo. 

En sa qualité d’Analyste Financier, Monsieur Oscar C. KEKEREGUE a une bonne connaissance de l’élaboration des budgets et des états financiers, du contrôle budgétaire,  du suivi/évaluation de l’exécution de budgets,  de l’étude des Dossiers d’Appel d’Offre (DAO),  des consultations restreintes, du diagnostic financier et du redressement des entreprises, de la gestion des Intendances du CENOU, du suivi/évaluation des projets inscrits au Programme d’Investissement Public (PIP), des Œuvres Universitaires au Bénin (hébergement, restauration, transport, allocations universitaires) et du monde de la presse béninoise.

Monsieur KEKEREGUE est doué en grande capacité d’écoute, a une facilité d’adaptation, une aptitude à travailler sous pression et un sens aigu de responsabilité. Il s’intéresse également à la culture béninoise dans toute sa diversité.